Mots du Directeur

Apave Madagascar a démarré avec une grande modestie ses activités en 2003 dans le cadre du Contrôle Non Destructif (CND) sous la dénomination de Promad, filiale du Groupe AIO, elle-même filiale du Groupe Apave créée en 1865.
Très vite, nos interlocuteurs nous ont fait savoir qu’il était essentiel que la dénomination Apave apparaisse officiellement lors de nos interventions.
Pour répondre à ces demandes, la Présidence du Groupe a très vite réagit et Promad est devenu « Apave Madagascar », filiale de Apave Internationale (www.apave.com).De la modestie de nos premières interventions, nous avons rejoint aujourd’hui une taille d’envergure fort acceptable pour répondre aux besoins du marché malgache, eu égard aux activités du Groupe.


Les activités permanentes à Madagascar concernent :


Les activités non permanentes à Madagascar sont traitées avec l’appui de notre siège, tout le savoir-faire de Apave peut être développé sur simple demande de nos partenaires, ces interventions concernent les divers domaines relatifs à :

L’Inspection et Assistance Technique ( la Sécurité Incendie DCI, le transport des matières dangereuses, les réseaux énergie et fluides, les Ondes et Rayonnements générateurs x, sources scellées ou non scellées / radon…);

La Formation ( Sécurité, Techniques des métiers, management et qualité hygiène sécurité et qualité environnementale, développement durable, bâtiment, nucléaire, santé, collectivités.. );

Les Essais et Mesures ( mesures rejets atmosphériques, poussières, analyse des eaux, essais électriques, vibratoires, essais mécaniques, essais étanchéité, métrologie, essais et expertises sur matériaux);

Les Conseils en Organisation et Ressources Humaines ( maitrise des risques, sécurité de l’homme au travail, protection de l’environnement, performance des organisations qualité et du management ).

Apave Madagascar forme ses ingénieurs et ses techniciens aux divers métiers en matière de contrôle et d’inspection, des stages de formation ont eu lieu à Bordeaux, au Tchad, au Gabon et à Madagascar.

Les sollicitations quotidiennes de nos interlocuteurs montrent que les enjeux sont grands, notre souhait est de voir Madagascar poursuivre sa course sur la mondialisation grâce à la naissance de projets de grandes envergures, nous sommes préts pour accompagner Madagascar dans cette course et nous y mettrons toute notre énergie.

René GOUET